Journée d’études Espagnol pour les Humanités (II), 10 juin 2022, Toulouse

Appel à communications

Journée d’études

Espagnol pour les Humanités (II)

« Espagnol de spécialité pour les Sciences du langage, les Sciences de l’éducation, la Psychologie, le Droit, l’Économie, l’Administration et la Communication »

10 juin 2022, Toulouse

En juin 2021 s’est tenue à Toulouse (Université Toulouse-Jean Jaurès, laboratoire LLA-Créatis) une journée d’études sur l’espagnol comme langue-culture de spécialité pour les domaines des Arts, des Lettres, de l’Histoire et de la Sociologie, et pour les secteurs professionnels correspondants. Dans le cadre de cette journée, plusieurs termes et concepts en lien avec le vaste champ de recherche des langues-cultures de spécialité ont été repensés à l’aune des domaines ALL-SHS (Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales)[1]. Plusieurs pratiques pédagogiques ont été présentées et analysées. Une table ronde pluridisciplinaire et plurisectorielle a permis de mettre en lumière la nature profondément interdisciplinaire de tout projet d’enseignement et de recherche en langues-cultures de spécialité, ainsi que la variété des acteurs et actrices engagé·es. Il a été rappelé combien des enseignements universitaires de langues-cultures de spécialité, entendus comme des enseignements de langues-cultures associés au projet universitaire et/ou professionnel de l’étudiant·e, constituent un atout majeur en matière d’internationalisation des formations, de débouchés professionnels, de source de motivation pour l’apprentissage d’une langue, mais aussi de dynamique au sein de l’institution universitaire et plus particulièrement pour les enseignements de langue (« Lansad » ou autres) qui, dans certaines formations en ALL-SHS, restent encore peu spécialisés et peu investis par les enseignant·es-chercheur·es[2].

Afin de prolonger et d’ouvrir les réflexions déjà engagées, une nouvelle journée d’études sera organisée le 10 juin 2022 par le laboratoire LLA-Créatis (Université Toulouse-Jean Jaurès), en partenariat avec le laboratoire LERASS (Université Toulouse-Jean Jaurès) et le Département Langues et Cultures (DLC) de l’Université Toulouse Capitole. Cette journée d’études, « Espagnol pour les Humanités (II) », s’inscrit dans le projet de recherche « Espagnol pour les Humanités »[3]. Ce projet vise à identifier et à étudier les besoins en compétences langagières et culturelles en espagnol des étudiant·es et des professionnel·les des secteurs de la culture et des sciences humaines et sociales, et à développer des dispositifs pédagogiques adaptés, dans une démarche interculturelle. La journée fait également partie d’une dynamique de recherche plus large qui permettra, en 2023, la célébration d’un premier colloque inter-langues organisé en France sur les enseignements de langues-cultures de spécialité axés spécifiquement sur les domaines ALL-SHS (colloque co-porté par l’Université Toulouse-Jean Jaurès, l’Université Toulouse Capitole et l’Université Toulouse III Paul Sabatier).

L’objectif de la journée d’études « Espagnol pour les Humanités (II) » est de poursuivre les réflexions sur les langues-cultures de spécialité et leur enseignement universitaire, en se centrant cette fois sur les Sciences du Langage, les Sciences de l’éducation, la Psychologie et l’Administration qui constituent des domaines peu étudiés de ce point de vue, ainsi que sur l’espagnol de spécialité en Droit, en Économie ou pour les métiers de la Communication, questions qui bénéficient d’un intérêt scientifique ou pédagogique plus ancien et pour lesquelles nous espérons susciter de nouveaux éclairages.

Cette journée s’articulera autour de 4 axes :

1) Un axe épistémologique portant sur le concept de « langues-cultures de spécialité » pour des domaines spécifiques aux ALL-SHS et secteurs professionnels correspondants (espagnol de spécialité académique et/ou professionnel).

2) Un axe centré sur les apprenant·es : besoins langagiers des étudiant·es des domaines ALL-SHS ; apport culturel (au sens large, mais aussi en matière de culture académique et professionnelle) d’enseignements de langues-cultures de spécialité ; articulation entre enseignement de langues-cultures et projet de l’étudiant·e (mobilité universitaire, insertion professionnelle) ; rôle motivationnel de la spécialité dans l’apprentissage d’une langue étrangère ; ouverture interculturelle.

3) Un axe portant sur les contenus et les pratiques pédagogiques : dispositifs pédagogiques ; ressources ; formation des enseignant·es ; état des lieux et évolution des offres de formation dans les établissements de l’Enseignement Supérieur ; type d’enseignement en fonction du niveau de langue visé ; étude comparative entre discipline (pour quelles raisons des enseignements de langues-cultures de spécialité existent-ils depuis longtemps pour certaines disciplines, alors qu’ils restent exceptionnels pour d’autres) ; quelle part accorder à la culture disciplinaire ou professionnelle dans l’enseignement de la langue étrangère en fonction du domaine de spécialité.

4) Un axe institutionnel : enjeux des enseignements de langues-cultures de spécialité en matière de formation (consolidation du secteur Lansad, renforcement de l’interdisciplinarité), d’attractivité et de recrutement des enseignant·es-chercheur·es notamment. 

Cette journée s’adresse à tout·e enseignant·e et enseignant·e-chercheur·e intéressé·e par les langues-cultures de spécialité des domaines ALL-SHS sur lesquels porte cet événement, que les langues constituent un objet d’enseignement ou de recherche, ou qu’elles soient au cœur d’un projet de formation (Lansad, licences bilingues, formations professionnalisantes, etc.) ; mais également à tout·e professionnel·le des secteurs de la traduction, des médias, de la communication, de la formation, de l’éducation, de l’animation, de la psychologie, de la santé, de la justice, de la finance, du commerce, de la gestion, etc., impliqué·e dans des projets interculturels ou transnationaux.

Les propositions de communication (300 mots environ), accompagnées d’une courte bio-bibliographie sont à envoyer au plus tard le 1er février 2022 à l’adresse eshumanites@univ-tlse2.fr  

Réponse du comité scientifique : début mars 2022.

Frais d’inscription : aucun frais d’inscription ne sera demandé pour participer à la journée.

Les communications pourront faire l’objet d’une publication ultérieure.

Bibliographie indicative :  

Galisson, Robert. « De la linguistique appliquée à la didactologie des langues-cultures ». Éla. Études de linguistique appliquée, 1990, p. 123-142.

Galisson, Robert. « Un espace disciplinaire pour l’enseignement/apprentissage des langues-cultures en France [État des lieux et perspective] ». Revue française de pédagogie, 108, 1994, p. 25-37.

Galisson, Robert. « Formation à la recherche en didactologie des langues-cultures ». Éla. Études de linguistique appliquée, 1994, p. 119-159.

Lumière, Émilie. « Cadre européen et langue de spécialité : histoire d’un malentendu ? Cas de l’enseignement supérieur français ». Journée d’études « Espagnol pour les Humanités (I). L’espagnol comme langue-culture de spécialité en Arts, Lettres, Histoire et Sociologie » (4 juin 2021, Toulouse), publication prévue en 2022.

Van der Yeught, Michel, 2016. « Protocole de description des langues de spécialité », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité [En ligne], vol. 35, n° spécial 1. http://journals.openedition.org/apliut/5549

SAES. 2011. « Évolution et enjeux des formations et de la recherche dans le secteur LANSAD ». Commission Formation de la SAES. https://saesfrance.org/formation/commission-formations-saes/

D’autres références peuvent être consultées sur la page : https://eshumanites.hypotheses.org/372

Comité d’organisation et comité scientifique :

Émilie Lumière (Université Toulouse – Jean Jaurès, DEHHA, Laboratoire LLA-Créatis)

Gabrielle Massol (Université Toulouse 1 Capitole, Département Langues et Cultures)

Josep Vidal Arráez (Université Toulouse – Jean Jaurès, DEHHA, membre associé Laboratoire LERASS)

Ingrid Rodriguez Montano (TBS Business School, Laboratoire LACES)

Convocatoria

Jornada de estudios

Español para las Humanidades (II)

“Español de especialidad para las Ciencias del Lenguaje, las Ciencias de la Educación, la Psicología, el Derecho, la Economía, la Administración y la Comunicación”

10 de junio de 2022, Toulouse

En junio del 2021 tuvo lugar en Toulouse (Universidad Toulouse – Jean Jaurès, laboratorio LLA-Créatis) una jornada de estudios sobre el español como lengua-cultura de especialidad en las disciplinas de las Artes, las Letras, la Historia y la Sociología, así como para los sectores profesionales correspondientes. En el marco de esta jornada, se replantearon varios términos y conceptos relacionados con el vasto campo de investigación de las lenguas-culturas de especialidad a la luz de las disciplinas ALL-SHS (Artes, Letras, Lenguas, Humanidades y Ciencias Sociales)[4]. Se presentaron y analizaron diversas prácticas docentes. Una mesa redonda multidisciplinar y multisectorial permitió destacar el carácter profundamente interdisciplinar de cualquier proyecto de docencia e investigación en lenguas-culturas de especialidad, así como la variedad de actores involucrados. Se recordó también, que la docencia universitaria de lenguas-culturas de especialidad, entendida como enseñanza de la lenguas-culturas asociada al proyecto universitario y/o profesional del alumno, constituye un gran activo en cuanto a la internacionalización de la formación, a las oportunidades profesionales, como fuente de motivación para el aprendizaje de un idioma, pero también una dinámica dentro de la institución universitaria y, de manera particular, para la enseñanza de idiomas (Lansad u otros) que, en algunos cursos de ALL-SHS, todavía siguen siendo poco especializados o abordados por docentes-investigadores[5].

Con el fin de ampliar y abrir las reflexiones ya iniciadas, una nueva jornada de estudio será organizada el 10 de junio de 2022 por el laboratorio LLA-Créatis (Universidad Toulouse – Jean Jaurès), en colaboración con el laboratorio LERASS (Universidad Toulouse – Jean Jaurès) y el Departamento de Lenguas y Culturas (DLC) de la Universidad Toulouse Capitole. Esta jornada de estudios, “Español para las Humanidades (II)”, forma parte del proyecto de investigación “Español para las Humanidades”[6] que tiene como objetivos identificar y estudiar las necesidades en cuanto a las competencias lingüísticas y culturales en español de estudiantes y profesionales de los sectores de la cultura y de las ciencias humanas y sociales, así como desarrollar dispositivos didácticos adaptados, con un enfoque intercultural. La jornada de estudios “Español para las Humanidades (II)” se enmarca en una dinámica de investigación más amplia que permitirá, en 2023, la celebración de un primer congreso interlingüístico organizado en Francia sobre la enseñanza de lenguas-culturas de especialidad, centradas específicamente en las disciplinas ALL-SHS (coloquio copatrocinado por la Universidad Toulouse – Jean Jaurès, la Universidad Toulouse Capitole y la Universidad Toulouse III Paul Sabatier).

El objetivo de la jornada de estudios “Español para las Humanidades (II)” es continuar las reflexiones sobre las lenguas-culturas de especialidad y su enseñanza universitaria, centrándose esta vez en las Ciencias del Lenguaje, las Ciencias de la Educación, la Psicología y la Administración, disciplinas que constituyen campos poco estudiados desde este punto de vista, así como en el español de especialidad en Derecho, en Economía o para los oficios de la Comunicación, cuestiones que cuentan con un interés científico o pedagógico mayor y para los que esperamos generar nuevas perspectivas.

Esta jornada se articulará alrededor de 4 ejes:

1)   Un eje epistemológico dedicado al concepto de “lenguas-culturas de especialidad” para los campos específicos a las ALL-SHS, así como a los sectores profesionales correspondientes (español de especialidad académica y/o profesional).

2)   Un eje centrado en los estudiantes: necesidades lingüísticas de los estudiantes en las disciplinas ALL-SHS; contribución cultural (en un sentido amplio, pero también en materia de cultura académica y profesional) de enseñanza de lenguas-culturas de especialidad; articulación entre enseñanza de lenguas-culturas y proyecto del estudiante (movilidad universitaria, inserción profesional); rol motivacional de la especialidad en el aprendizaje de una lengua extranjera; apertura intercultural.

3)   Un eje en relación con los contenidos y las prácticas educativas: dispositivos pedagógicos; recursos; formación del profesorado; panorama y evolución de la oferta formativa en centros de Enseñanza Superior, tipo de enseñanza en función del nivel del idioma de destino; estudio comparativo entre disciplina (por qué razones la enseñanza de lenguas-culturas de especialidad existe en algunas disciplinas desde hace tanto tiempo mientras que son una excepción en otras); qué parte acordar a la cultura disciplinaria o profesional en el aprendizaje de la lengua extranjera en función del campo de especialidad.

4)   Un eje institucional: desafíos de la enseñanza de las lenguas-culturas de especialidad en términos de formación (consolidación del sector Lansad, fortalecimiento de la interdisciplinariedad), de atractivo y de captación de docentes-investigadores en particular.

Esta jornada se dirige a todo docente o profesor-investigador interesado por las  lenguas-culturas de especialidad de las disciplinas ALL-SHS que abarca este evento, donde las lenguas constituyen un objeto de enseñanza o de investigación, o se sitúan en el centro de un proyecto de formación (Lansad, licenciaturas bilingües, formaciones profesionales, etc.); pero igualmente a todos los profesionales de los campos de la traducción, los medios de comunicación, la formación, la educación, la animación, la psicología, la salud, la justicia, las finanzas, el comercio, la gestión, etc., implicados en proyectos interculturales o transnacionales.

Las proposiciones de comunicación (alrededor de 300 palabras) irán acompañadas de una corta bio-bibliografía y serán enviadas, como máximo, el 1 de febrero de 2022 a la siguiente dirección:

eshumanites@univ-tlse2.fr

Respuesta del comité científico: principios del mes de marzo de 2022.

Costes de inscripción: ninguno.

Las comunicaciones podrán ser objeto de una posterior publicación.

Bibliografía indicativa:

Galisson, Robert. « De la linguistique appliquée à la didactologie des langues-cultures ». Éla. Études de linguistique appliquée, 1990, p. 123-142.

Galisson, Robert. « Un espace disciplinaire pour l’enseignement/apprentissage des langues-cultures en France [État des lieux et perspective] ». Revue française de pédagogie, 108, 1994, p. 25-37.

Galisson, Robert. « Formation à la recherche en didactologie des langues-cultures ». Éla. Études de linguistique appliquée, 1994, p. 119-159.

Lumière, Émilie. « Cadre européen et langue de spécialité : histoire d’un malentendu ? Cas de l’enseignement supérieur français ». Journée d’études « Espagnol pour les Humanités (I). L’espagnol comme langue-culture de spécialité en Arts, Lettres, Histoire et Sociologie » (4 juin 2021, Toulouse), publication prévue en 2022.

Van der Yeught, Michel, 2016. « Protocole de description des langues de spécialité », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité [En ligne], vol. 35, n° spécial 1. http://journals.openedition.org/apliut/5549

SAES. 2011. « Évolution et enjeux des formations et de la recherche dans le secteur LANSAD ». Commission Formation de la SAES.

Otras referencias pueden ser consultadas en la siguiente página web: https://eshumanites.hypotheses.org/372

Comité de organización y comité científico:

Émilie Lumière (Université Toulouse – Jean Jaurès, DEHHA, Laboratoire LLA-Créatis)

Gabrielle Massol (Université Toulouse 1 Capitole, Département Langues et Cultures)

Josep Vidal Arráez (Université Toulouse – Jean Jaurès, DEHHA, Laboratoire LERASS)

Ingrid Rodriguez Montano (TBS Toulouse Business School, Laboratoire LACES)


[1] Pour la définition de « langue de spécialité », on peut se référer à celle indiquée par la Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur (SAES), selon laquelle « Une langue de spécialité est l’expression d’un domaine spécialisé dans une langue » (2011). Concernant le concept de « langue-culture », nous le comprenons selon Robert Galisson (1990, 1994a, 1994b). Quant à la « culture » de spécialité, nous renvoyons à l’« ensemble culturel » que Michel Van der Yeught définit comme « l’expression de la spécialité dans la langue par le biais de la culture professionnelle et/ou disciplinaire, des représentations sociales, de l’histoire et de la civilisation telles qu’elles sont portées par la langue » (2016). Nous sommes conscient·es que la terminologie utilisée pour se référer aux langues et aux cultures de spécialité est diverse selon les chercheur·es et selon la langue concernée. Ainsi, par exemple, pour l’espagnol, nous conseillons de consulter Robert de Beaugrande (1987), Teresa Cabré (1993 ; 2004), Pierre Lerat (1997), Ángel Felices Lago (2005), Josefa Gómez de Enterría (2006 ; 2009) et Mercè Pujol (2018), parmi d’autres.

[2] « En considérant, d’une part, la nature variable du concept “langue de spécialité”, et, d’autre part, l’importance de la dimension culturelle, nous parlerons d’“enseignements de langues-cultures de spécialité”, entendus comme des enseignements de langues-cultures associés au projet universitaire et/ou professionnel de l’étudiant·e, sans préjuger du contenu ou du degré de spécialisation de ces enseignements » (Lumière 2022, en cours de publication).

[3] https://eshumanites.hypotheses.org/category/accueil

[4] Para la definición de “lengua de especialidad”, podemos referirnos a aquella indicada por la Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur (SAES), según la cual “Una lengua de especialidad es la expresión de un campo especializado en un idioma” (2011) [traducción libre]. En lo que se refiere al concepto de  “lengua-cultura”, recomendamos la lectura de Robert Galisson (1990, 1994a, 1994b). En lo que hace referencia a la “cultura” de especialidad, nos referimos al “conjunto cultural” que Michel Van der Yeught define como “la expresión de la especialidad dentro del idioma a través de la cultura profesional y/o disciplinaria, de las representaciones sociales, de la historia y la civilización transmitidas por la lengua” (2016) [traducción libre]. Somos conscientes que la terminología utilizada para referirse a las lenguas y a las culturas de especialidad es diversa y variada según los investigadores y según la lengua de que se trate. Así, por ejemplo, para el español, recomendamos consultar Robert de Beaugrande (1987), Teresa Cabré (1993; 2004), Pierre Lerat (1997), Ángel Felices Lago (2005), Josefa Gómez de Enterría (2006; 2009) y Mercè Pujol (2018), entre otros.

[5] “Considerando, por una parte, el carácter variable del concepto “lengua de especialidad” y, por otra, la importancia de la dimensión cultural, usamos la expresión “enseñanza de lenguas-culturas de especialidad” para referirnos a la enseñanza de unas lenguas-culturas, asociadas al proyecto universitario y/o profesional del/de la estudiante, sin prejuzgar el contenido ni el grado de especialización de esta enseñanza” (Lumière 2022, de próxima publicación).

[6] https://eshumanites.hypotheses.org/category/accueil


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search